VIDEOS

Publié le par Frantz Vaillant

           Voici les principaux liens vidéo et mp3 qui vont vous permettre de consulter plus rapidement l'oeuvre de l'ami Roland sur le blog.
Bonne pioche..


3 CHANSONS DE ROLAND
(mp3)


 




TEXTES DE ROLAND TOPOR (mp3)






gif4.gif
5 VIDEOS














                    yeux7.gif

ROLAND TOPOR JOUE POL BURY



ROLAND TOPOR ET LA BELGIQUE   :  -1 -      -2 -   -3-



A PROPOS DE ROLAND TOPOR  :        -1 -       -2 -     -3 -     - 4 -


                          
LES TEMPS MORTS

(Dessins de Roland Topor, texte de Jacques Sternberg,
un film de René  Laloux -1964)  



Publié dans toporetmoi

Commenter cet article

Nicolas Esprime 23/08/2009 14:12

« Goya disait qu'il n'avait que trois maîtres : Vélasquez, Rembrandt, la Nature. [...]Nous aimons les dessins de Goya, dès que nous les connaissons ; et nous ne les aimons pas moins que ses gravures. C'est le cœur de son génie. Peut-être est-ce là ce qui lui a enseigné à braver la bienséance, à parler en peinture comme on parle dans la vie, comme il parlait dans ses lettres à Zapater. Aucun écart entre le cœur et la main, la bouche ! Et la beauté jaillit de cette véracité, de cette liberté. Il n'y a, quand il dessine, personne qui se penche au-dessus de son épaule pour surveiller ce déferlement du rêve à ciel ouvert, le guider, le modérer, le censurer, l'interdire. Là, plus de convenances pour autrui ; mais la seule fidélité à son plaisir, son désir, sa rage. Cet homme qui pouvait gagner des carrosses, des domaines, un palais, en multipliant les toiles d'apparat, de servitude, la routine, se consacre à la fête noire et solitaire de ses murs, comme un prisonnier gratte et grave les murs de sa prison. »(Claude-Henri Roquet, Goya, biographie, Buchet/Chastel, mars 2008)« Roland a-t-il subit l'influence de Max Ernst, [Jérôme Bosch, Magritte] ? Roland ne le nie pas mais trouve la liste incomplète. Il mentionne Goya, Bruegel, les caricatures de Granville, les « fabuleuses » gravures de Kubin, sans oublier les cartoons de Chas Adams et puis aussi Dada, Ensor... »(Frantz Vaillant, Roland Topor ou le rire étranglé, biographie, Buchet/Chastel, mars 2007)« J'avais successivement visité la Suisse et l'Allemagne, pour Füssli, Böcklin, Stirner, Kubin ; l'Autriche pour Klimt, Schiele, Loos ; l'Italie pour Monsú, Bracelli, Gandini et da Vinci ; l'Espagne pour Arrabal, Goya et Gracián et, maintenant, j'arrivais en France, non pour aller admirer les maîtres, mais pour suivre leur exemple. »(Mémoires d'un vieux con)

machiko 16/07/2008 23:57

Bonjour,J'aime bien vos dessins.Je trouve qu'ils font penser aux estampes de Goya de la série los Caprichos. 

Frantz 27/10/2007 17:27

BonjourOn construit un blog un peu comme une petite maison : sans savoir vraiment combien de temps tout cela tiendra.. Et le temps file.. Dans l'épuisette, donc, votre message qui me fait bien plaisir.. Il faudrait que je mette en ligne bien d'autres documents mais le temps, toujours lui, me manque...

Marguerite Danguy des Déserts 05/10/2007 22:01

monsieur,merci pour ce blog que je consulte comme un temple!je n'ai jamais rencontré Roland Topor mais il me manque énormément; c'est à vous que je dépose cette affection que j'ai pour lui.MerciMarguerite des Déserts