ROLAND EN POLOGNE

Publié le par Frantz Vaillant

Fierté ! Joie !

Je reçois un mail m'indiquant la sortie prochaine en Pologne de ma biographie  "Roland Topor ou le rire étranglé".
Le courrier est accompagné d'un lien où je découvre la couverture du livre.
Ouaouh ! Quelle audace ! Colin le gland avec Roland !


C'est une date importante.
A la différence des critiques d'art français, qui considèrent trop souvent que Roland était un amuseur génialement doué, un "touche à tout " brillant et bon vivant, l'oeuvre de Roland en Pologne, jouit d'une immense considération. Topor, là-bas, est un artiste qui compte.
On y joue ses pièces et on lit ses livres sans prendre un air pincé, sans lever les yeux au ciel en soupirant d'un air entendu : " Oui, oui, Topor, bien sur..Tout de même..."
Roland Topor en Pologne, c'est Abram et Zlata, ses parents, qui doivent être contents. Retour aux sources !
J'ai téléphoné la nouvelle à Hélène, sa soeur. Elle est très fière. Et moi aussi.
"Merci à ceux qui le méritent !" comme disait Ferré.

Télex :

Nous parlerons ici même et très prochainement de la prochaine expo parisienne de NICOLAS TOPOR.

En attendant, le  8 et 9 février, l'Espace Cardin à Paris accueillera les Etoiles d'Or du Cinéma, le  rendez-vous des  journalistes et critiques de la presse française de cinéma. Reinhardt Wagner, l'ami fidèle de Roland, y  sera à l'honneur. Il interprètera ses oeuvres entouré de 25 musiciens. La veille (donc le 8) , JJ Beinnex , Didier Bourdon et Guesh Patti, le "grand public" est invité à assister au master class "musique et cinéma" où seront également jouées des oeuvres de Reinhardt.


Publié dans toporetmoi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas Esprime 20/08/2009 03:27

Manifeste Erroriste(Roland Topor, in Topor, l’homme élégant, 2004)Le Manifeste ErroristeSe propose en peu de motsD’encourager les artistesA travailler dans le fauxDavantage que le RireL’Erreur est d’essence humaineIl faut donc nous réunirPour exploiter cette veineFaisons pâlir les comiquesBornés par la véritéConstruisons une esthétiqueBasée sur la faussetéAinsi dans ce court poèmeUn vers contient trop de piedsLequel ? Non cherchez vous-mêmeIl s’agit d’un pied de nez

Nicolas Esprime 20/08/2009 03:22

Visite guidéeLe vendredi 13 avril 2007, je rends pour la première fois visite à Roland Topor, au cimetière du Montparnasse.Faux tombeau n° 1Demandez au premier concierge qui vous tombe sous la pelle : « Topor ? – C’est qui ? – Téléchats. – Ah oui ! Facile, tout droit, puis à droite, au bord de l’allée. » Le cheminement forme une belle amorce de gidouille, quoiqu’un peu court. Statue séduisante, nom en évidence, trop tape-à-l’œil, pas assez de complexité, l’espoir s’éteint vite au final. (photo)Faux tombeau n° 2Fiez-vous à l’évangile selon Saint Frantz : « au bord d'une allée, à mi-chemin [...] de Charles Baudelaire et de Tristan Tzara ». Cabotez à bâbord, louvoyez au retour, mouillez, explorez les arrière-tombes, ratissez large. Le plus probable est situé à l’endroit indiqué sans aucune croix, au n° 78 P 1997. Une seule inscription, à la poupe. Le nom de l’occupant n’est pas mentionné. Une élégance toute toporienne : discrète jusqu’à l’effacement. Erroristement, ce pourrait être elle. (photo, en zoomant plusieurs fois, on peut lire l'inscription)Faux tombeau n° 3Rendez-vous à l’entrée principale : un doux plan de papier plus complet que les durs plans métalliques vous y attend. Près de Baudelaire en vous éloignant de Tzara, vous découvrirez le tombeau n° 77 P 1997. Vous constaterez qu'il a manifestement déjà été ouvert et son couvercle reposé à l’envers. (photo)

Nicolas Esprime 19/08/2009 14:01

DéménagementLe succès de la traduction en polonais de la biographie de Frantz Vaillant est immense. Des touristes polonais affluent par cars entiers au cimetière du Montparnasse. Les gardiens, excédés, ont lancé une pétition. Ils exigent qu'on déplace la tombe de Roland Topor. C'est que, dans le livre, elle est située entre celle de Baudelaire et celle de Tzara. Mais dans le cimetière, c'est Baudelaire qui est entre Topor et Tzara.

Frantz Vaillant 19/08/2009 19:00


Il est écrit dans la biographie : "sa tombe est située au bord d'une allée, à mi-chemin des sépultures de Charles Baudelaire et de Tristan Tzara".


Angels 29/01/2009 00:27

Je suis heurese!Roland il mérite méritée d'être là au le soleil brille comme lui, dans l'ombre on savez cette lui, lui qui brille.Toujours et pour toujous:Santé Roland!

armengol 25/01/2009 11:54

Ha! Des nouvelles de Topor par votre travail. Il ne faut pas oublier Topor et pour cela il vous doit une fière chandelle !
Un vrai évangéliste toporien !
"La seule révolte consiste à survivre" ROLAND TOPOR / Panique