TOPOR, MÊME PAS MORT !

            Histoire de la fabrication d'un livre sur un artiste pas comme les autres et mise en ligne de documents rares ou inédits le concernant...  
                                         

Vendredi 21 août 5 21 /08 /Août 09:49
En 1961, Roland décroche le "Prix de l'humour noir" pour son livre "Les Masochistes".
Jacques Sternberg profite de l'occasion pour réaliser et diffuser l'année suivante un reportage sur Roland lors d'une  émission consacrée aux dessinateurs.
Il s'agit de la toute première télévision de Roland.
Une fois encore, saluons l'intelligence de nos amis belges. A l'époque ,
un tel reportage, c'était un sacré coup de pouce pour une carrière naissante !
A ma connaissance, jamais le film, depuis  mars 1962, n'a été rediffusé sur aucune chaine de télévision.
Voici le document !
A bientôt.



Par Frantz Vaillant - Publié dans : toporetmoi
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bonjour,

EXPOSITION " IL NE FAUT PAS "
Maison du Sénéchal
Gourdon (46)
du 5 septembre au 20 septembre 2009

Il s'agit d'une installation avec des aphorismes qui commencent par "Il ne
faut
pas"

" L'origine de notre exposition est à trouver dans ce paradoxe du moment qui
fait passer, sur les chaînes TV pour enfants, des messages de santé publique
tel que « Ne mangez pas  trop gras, trop sucré, trop salé » et ceci juste
avant
une publicité vantant quelques corn-flakes lourdement sucrés et chocolatés.
Quand on y regarde de plus près toute notre Société en est là.

Le « Il ne faut pas » est donc à la mode et il est délicieux pour nous de
jouer
par des oeuvres dans l'esprit des Marcel Duchamp & Alphonse Allais de ces
paradoxes de la bonne pensée actuelle "

Nous ferons un vernissage le SAMEDI 5 SEPTEMBRE à partir de  18 H 30.

Ci-joint l'affiche de l'exposition

Bien entendu c'est avec plaisir que nous vous invitons

cordialement

ci-dessous notre très toporien site

http://lalimiteexterieuredubongout.over-blog.fr/
Commentaire n°1 posté par armand armengol le 24/08/2009 à 22h18
Bonsoir,

Après les Russes et les Chinois, les Belges fêtent leur nouvel an...

Pour l'occasion, le cinéma Studio 28 consacre une soirée à Jean-Jacques Rousseau:

- 21h00 : Furor Absurdüs: avant-première du documentaire de Maxime & Michel Pasque consacré à JJR
- 22h30 : L'Histoire du Cinéma 16 III - film inédit de JJR
- 23h00 : conférence débat
animateurs: Eric Naulleau, Nadine Monfils, Mikaël Muller, Jan Kounen (sous réserve), Jean-Jacques Rousseau, Maxime & Michel Pasque

Où : Cinéma Studio 28, 10 rue Tholozé - 75018 Paris (Montmartre)
Quand : le samedi 26 septembre 2009 à 20h45.

Plus d'infos sur le Nouvel An Belge : http://www.nouvelanbelge.com

Plus d'infos sur Jean Jacques Rousseau, le cinéaste de l'absurde : http://www.infojjr.c.la

Ci-joint, rien du tout.

Bien entendu, il ne faut pas que vous veniez tous, ça ferait trop de monde.

Cordialement,

Ci-dessous, un lien très toporien :

http://www.bicyclopedie.net/quid/index.php/Toporien
Commentaire n°2 posté par Nicolas Esprime le 26/08/2009 à 02h56
TOPOR (très jeune) et BLAVIER

Dans cette entretien, André Stas nous révèle qu'à l'occasion de l'exposition consacrée à Odette & André Blavier du 17 mai au 14 juin 2009 au Musée des beaux-arts et de la céramique, 17 rue Renier, à Verviers, il a découvert une lettre que Topor a adressé à André Blavier, ce qui est très rare, dit-il, car Topor n'écrivait pratiquement jamais. (C'est vers le début de l'entretien, sinon, ben, il parle surtout de Blavier.)
Commentaire n°3 posté par Nicolas Esprime le 26/08/2009 à 03h08
André Stas, lauréat du Prix de l'Humour noir 2009

« André s’inscrit à la suite de prestigieux lauréats : Siné, René de Obaldia, Raymond Queneau, Jacques Sternberg, Boileau-Narcejac et André Blavier. »

Et Topor, alors ? Il a pas eu le prix ?
Commentaire n°4 posté par Nicolas Esprime le 26/08/2009 à 03h12
« C'est votre dernier mot ?
— Pas de danger ! »
(Pense-bêtes, p. 72)

André Stas a tourné dans plusieurs films de Jean-Jacques Rousseau.
Noël Godin aussi.
Zoé Jadoul aussi.
Parfois, elle se fait appeler Arolde.
C'est alors qu'elle se met à chanter :
« Et toujours cette envie de réveiller les morts,
De transformer le guano en or
Et toujours cette envie de déjouer l'ennui,
De semer la magie dans ce monde si gris »
Commentaire n°5 posté par Nicolas Esprime le 26/08/2009 à 03h33
La planque
(Jacques Sternberg, 188 contes à régler)

Il fut annoncé avec quelque tapage ce téléfilm inédit, d'ailleurs assez passionnant, remarquable par son intrigue policière particulièrement bien agencée. Mais il provoqua pourtant la fureur de plusieurs millions de spectateurs frustrés : en effet, l'homme que l'on pouvait soupçonner d'être le seul coupable de cinq meurtres révoltants s'était volatilisé de façon inexplicable alors qu'on allait enfin l'arrêter. Inexplicable peut-être, mais si simple : il était sorti du film pour se faufiler parmi les figurants de l'un des spots publicitaires qu'on avait passés avant le mot « fin ».
Commentaire n°6 posté par Nicolas Esprime le 26/08/2009 à 03h52

Images aléatoires

  • con-de-fee.jpg
  • jardinage.jpg

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés