Le rebondissement

Publié le par Frantz Vaillant

                              
               Les dernières  pages étaient proches. J'allais commencer l'année 1997 avec une appréhension un peu triste, celle  qui vous saisit quand on sait  l' aventure bientôt finie....
Est-ce que j'ai évoqué tous les aspects de sa vie ?
Tout ne regarde pas tout le monde. Les amateurs d'histoires croustillantes resteront les canines bien propres avec cette biographie. Jusqu'où peut-on aller quand on est décidé à brosser la vie de quelqu'un ? Un personnage publique, même disparu, a-t-on le droit de rentrer par effraction dans sa vie privée et, ensuite, de jeter  son butin en pâture aux autres ? Question classique... L'époque est friande de ces intimités révélées, parfois scandaleuses.... Pourtant, une évidence s'impose.  A de rares exceptions, bon nombre de secrets d'alcove n'apportent strictement rien à la compréhension d'une oeuvre.  Le détail l'emporte trop souvent sur l'essentiel, qui est régulièrement occulté. Quel essentiel ?
Mais l 'oeuvre justement !
Avec Roland, les choses sont plus simples.. ou presque. Son extrême pudeur lui défendait de parler publiquement de ses soucis, de ses amours....  Qui sait lire son oeuvre peut deviner bien des choses. Tout est dedans.
Alors, quoi ? quel est le problème ? Eh bien ce soir, un coup de fil me fait comprendre que mon travail ne sera achevé qu'après une ultime rencontre. De cet entretien dépendra beaucoup de choses dans la biographie.
Cela faisait plus de 6 mois que j'espèrais le feu vert de cette personne. Elle se manifeste à présent. . J'accueille ce rebondissement avec une certaine joie. C'est l'intrusion de la vie dans un ouvrage en construction, quasi achevé. On peut y voir le signe du destin. 
Ou, pourquoi pas,  le clin d'oeil de Roland...
.

Publié dans toporetmoi

Commenter cet article