Les salauds tranquilles

Publié le par Frantz Vaillant

                     Discussion chaleureuse avec Marc Carpentier, réalisateur d'un remarquable documentaire "TOPOR ET LA CHANSON", (film aujourd'hui visible au Forum des Images, à Paris) mais aussi co-auteur avec Roland du "POETE, SA MUSE", une série d'une douzaine d'épisodes d'une minute chacun. On  y  découvre Roland, poète en panne d'inspiration taquinant sa muse (Sarah Olivier, troublante) vêtue tantôt en prostituée, tantôt en Infirmière salvatrice, en baba cool etc.
Pour ce dernier projet, Roland et Marc  voulaient  créer "une encyclopédie audio-visuelle de la poésie conne". L'idée première était de fabriquer 365 épisodes. 1 par jour, histoire de dérouiller  quotidiennement les zygomatiques des télespectateurs... Folle ambition !
J'apprends que le premier film a été refusé unanimement par toutes les chaines de télé mais aussi que "Le Poète, sa muse" a connu un sort identique, à ceci près que Canal + et Arte se sont ravisés au moment du décès de Roland. Ces deux chaînes, tout à coup, ont eu besoin "d'images inédites" de Roland. La première a diffusé 1 épisode le jour de sa mort. Arte, 5. On a l'audace et le cynisme qu'on peut....
Faut-il donc attendre la mort de quelqu'un pour lui  trouver, finalement, un semblant d'intérêt, sinon une réelle valeur ? Si ces deux puissances audio-visuelles avaient daigné acheter la série du vivant de Roland, on se plaît à penser que  peut-être, cet oxygène financier ne lui aurait pas fait de mal...
La popularité de Canal + doit pourtant, beaucoup  à Roland. Les fameux "Guignols de l'Info", ne sont-ils  pas  un herzats de Téléchat ? Et ces sketchs où le non sens et la dérision dominent, n'ont-ils aucun lien de parenté avec "Merci Bernard" et "Palace" ?
Je n'oublie pas Arte. Cette chaine franco-allemande, bonne conscience des chaines généralistes, Arte qui macère dans la culture comme un confit dans sa graisse, eh bien  sa direction des programmes  n'a ni invité Roland ni diffusé "Marquis" un soir où la théma était pourtant  consacrée à Sade.  Triste.. ..
"Le Poète, sa Muse" ,  c'est Arte-Allemagne qui a acheté les quelques épisodes. Pas Arte-France. Mais peut-être qu'un jour Arte-France consacrera une soirée à Roland, ce fameux "touche à tout de génie", au rire inoubliable, que tout le monde aimait beaucoup et qui nous manque tant....

Publié dans toporetmoi

Commenter cet article