La marche en arrière

Publié le par Frantz Vaillant


                         Jamais je n'ai aussi mieux compris l'expression "avancer en arrière" que pour l'écriture de ce livre. Au fur et à mesure de son avancement, j'augmente le livre dans les chapitres passés, insérant là un détail que j'avais oublié, précisant  ailleurs une chose après la découverte d'un nouveau document...
Fausse impression de faire du sur place. J'entends parfois le rire de Roland, tout content du bon tour qu'il me fait, ravi d'être innatendu et insaisissable, comme il l'était de son vivant.
Le personnage apparait, se dérobe, revient et disparait à nouveau.... Il tenait les biographies et les mémoires pour une entreprise suspecte, relevant  de la supercherie ou de l'abus de confiance. Les "Mémoires d'un vieux con", pour qui sait livre l'ouvrage, est un sévère avertissement....
Lui vivant, quel regard aurait-il sur mon travail ?

 

Publié dans toporetmoi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article